Se connecter à votre compte


Nom d’utilisateur:
      Mot de passe:

Se connecter automatiquement à chaque visite:


J’ai oublié mon mot de passe

Créer un compte


Vous n'avez pas de compte !?
En suivant ce lien vous pouvez le créer
en quelques minutes,
vous aurez un accès total au forum et vous pourrez
commencer à poster dans les différents sujets.


S'enregistrer
Culture hors sol, les différents points de vu

 • Vous êtes ici »  Espace Bonsaï Index du Forum » Forum Culture & Formation » Techniques & Formation Page 2 sur 2

Poster un nouveau sujet Répondre au sujet Aller à la page: <  1, 2

Auteur Message
Jonathan42



 Inscrit le: 15 Mai 2012
Messages: 319

MessagePosté le: 05/10/2012 13:06:10    Sujet du message: Culture hors sol, les différents points de vu Répondre en citant

Revue du message précédent :

Et apparemment même une entreprise française utilise l'hydroponie pour faire du bonsaï.

http://www.ghe-blog.com/fr/2012/05/09/floraduo-pour-une-experience-reussie/
Publicité



 


MessagePosté le: 05/10/2012 13:06:10    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
greg72
Super Membre
Super Membre

Hors ligne

 Inscrit le: 08 Nov 2009
Messages: 1 061
Genre: Homme
Age: 25
Localisation: Angers
Année de culture bonsaï:
USDA: 10b

MessagePosté le: 05/10/2012 18:01:46    Sujet du message: Culture hors sol, les différents points de vu Répondre en citant

l'hydroponie est largement utilisé chez nous pour les cultures de tomates courgettes, fraise ou concombre en culture dites intensives, cultivés sur laine de roche etc. On en consomme tous c'est clair et il est également clair (pour moi et je m'en excuse mais je suis tétu) que c'est de la mer**, par exemple les gros fabriquants d'engrais chimiques sont pour beaucoup aussi de grosse multinationale de l'industrie pétrolière ou au moins travail ensemble. Dans les engrais chimiques ont utilise des "excipient" qui sont utilisé pour données de la consistance aux engrais ca permet d'augmenté le volume et de dilué un peu les matières utilisé qui sont très très concentré. Mélangé engrais bio et chimique pour moi reviens a annulé les bienfaits du bio. Je ne peut pas l'affirmé par manque de preuve mais je suis convaincu que l'azote chimique d'origine ammoniacal ou ammonitrate brule toute les bactéries censer dynamiser et redonner un coup de fouet au sol et par la suite nourrir les plantes. C'est sur que sous une lampe horticole (sodium ou envirolite ou encore eco) les pieds dans l'engrais dans des conditions climatiques dites "controlées" tout ce passe bien, le milieu est presque asceptisé. Mais je pense comme l'autre greg qu'on épuise les plantes comme on epuiserais a sportif a trop le dopé.

Les nouvelles pratiques de culture mise en place dans la biodynamie vise a aborder un support de culture comme un écosystème remplie de bactéries, de germes, de symbiose. Autant d'éléments complémentaires et indispensable les uns aux autres. Un équilibre ou tout a sa place et rien n'est laisser au hazard.

Bien sur la culture en pot est tout a fais spécifique, néanmoins mon approche reste dans cette esprit. Un des premiers truc qui m'a marqué en pratiquant le bonsai était que cette discipline art ou passion, nécessitais ou nous apprennais la patience. Alors pourquoi ne pas faire preuve de patience et laisser croitre nos arbres a leurs rythme naturelle.

J'espere ne pas paraitre trop fermé dans mon discours, et me faire comprendre. Et désolé pour l'orthographe
________________
l'age d'or etait l'age ou l'or ne regnait pas
fraisier
Membre Permanent
Membre Permanent

Hors ligne

 Inscrit le: 22 Fév 2012
Messages: 186
Genre: Homme
Age: 41
Localisation: Périgord
Année de culture bonsaï:

MessagePosté le: 05/10/2012 20:00:12    Sujet du message: Culture hors sol, les différents points de vu Répondre en citant

Tu as raison greg72 il ne faut pas être fermé. hihi
Cela dis j'ai du mal avec ton discours, le hors sol? que de la mer..
Je suis producteur de fraises et pas de fumier, quoique aussi, vu que j'ai des vaches.
Il faut savoir que tous les traitements lier au sol sont les + polluant.
Le hors sol permet d'utiliser - l'eau, - l'engrais, - le phyto, ça parait contradictoire mais c'est pourtant la réalité.

Nous utilisons tous du matériel high-teck derrière nos claviers, fini la machine à écrire et le papier carbonne, alors pourquoi les paysans doivent ils restés à la charrue tirée par des boeufs?
________________
on recolte toujours ce que l'on sème.


Dernière édition par fraisier le 05/10/2012 22:09:55; édité 1 fois
nejikan
V.I.P
V.I.P

Hors ligne

 Inscrit le: 02 Jan 2012
Messages: 2 532
Genre: Homme
Age: 40
Localisation: Bordeaux
Année de culture bonsaï:
USDA: 8b

MessagePosté le: 05/10/2012 21:48:02    Sujet du message: Culture hors sol, les différents points de vu Répondre en citant

Oui tu as raison Greg. Le mieux c'est d'être patient. Le plus simple est de comparer les résultats dans 20 ans.  Wink
________________
Union du Bonsaï Français
Visiter le site web du posteur
greg72
Super Membre
Super Membre

Hors ligne

 Inscrit le: 08 Nov 2009
Messages: 1 061
Genre: Homme
Age: 25
Localisation: Angers
Année de culture bonsaï:
USDA: 10b

MessagePosté le: 06/10/2012 21:53:00    Sujet du message: Culture hors sol, les différents points de vu Répondre en citant

Je ne renie pas la technologie, la preuve je suis derrière mon pc. Seulement je pense que toutes les avancés ne sont pas bonnes. Je ne sais pas si c'est bien utile de développement d'avantage je pense qu'on est bien camper chacun sur nos positions . Je ne veux pas crée de polémique ou polluer le forum. Si certains veulent poursuivre pas de problème mais je pense que je vais en rester la, je ne cherche à convaincre personne, l'essentiel est que chacun trouve son compte dans ce qu'il fait.
Juste pour en revenir a mon interrogation de départ je me demandais l'intêret et comment en ai tu venu à mélanger engrais chimique et organique.
________________
l'age d'or etait l'age ou l'or ne regnait pas
nejikan
V.I.P
V.I.P

Hors ligne

 Inscrit le: 02 Jan 2012
Messages: 2 532
Genre: Homme
Age: 40
Localisation: Bordeaux
Année de culture bonsaï:
USDA: 8b

MessagePosté le: 06/10/2012 22:10:17    Sujet du message: Culture hors sol, les différents points de vu Répondre en citant

Je pense que cette discussion est vive ce qui est normal, mais pas néfaste. Tant qu'il a du respect dans les messages de façon réciproque.
L'engrais chimique est-il si néfaste à tes yeux? Dans ce cas il faut que tu arrêtes toutes consommation de viandes et de légumes...de plus à l'heure actuelle personnellement j'utilise de l'engrai organique mais aussi du chimique. Mes arbres se portent tres bien. Je crois qu'on peut le voir dans les differents post...
________________
Union du Bonsaï Français


Dernière édition par nejikan le 07/10/2012 18:30:29; édité 1 fois
Visiter le site web du posteur
greg72
Super Membre
Super Membre

Hors ligne

 Inscrit le: 08 Nov 2009
Messages: 1 061
Genre: Homme
Age: 25
Localisation: Angers
Année de culture bonsaï:
USDA: 10b

MessagePosté le: 07/10/2012 11:11:42    Sujet du message: Culture hors sol, les différents points de vu Répondre en citant

A travers mes études d'horticulture, j'ai eu l'occasion de faire quelques dossiers sur l'agriculture et les cultures type maraîchère ou florales. Si je trouve que les engrais chimiques sont si nuisibles que ça c'est que j'ai découvert que la plupart des maladies les plus répandues actuellement sur les grandes cultures sont apparues début des années 60, bizarrement suite à l'utilisation massive et non raisonnée d'engrais chimiques dans la période d'après guerre ou il a fallut produire beaucoup et rapidement. Et pour en revenir a ce qu'on appelle le "bio" aujourd'hui qui est si tendance, il a quand même été à la mode depuis la naissance de l'agriculture (il y a juste quelques milliers d'années), alors parlé de recul sur l'utilisation d'engrais chimiques utilisé depuis quelques dizaines d'années me laisse sceptiques. Voila pour me justifier.
Après oui tes arbres nejikan sont très beau même magnifique pour beaucoup d'entre eux et ont l'air en très bonnes forme, mais voila les plus gros utilisateurs de produit phyto ne sont pas les agriculteurs mais bien les particuliers, ca a été prouvé par pas mal de statistique alors voila dans ma démarche perso (un brin écolo) malgré que j'ai un pc et un portable, j'estime que certains effort peuvent facilement être fait et on toute leur importance.
________________
l'age d'or etait l'age ou l'or ne regnait pas
fraisier
Membre Permanent
Membre Permanent

Hors ligne

 Inscrit le: 22 Fév 2012
Messages: 186
Genre: Homme
Age: 41
Localisation: Périgord
Année de culture bonsaï:

MessagePosté le: 07/10/2012 13:18:29    Sujet du message: Culture hors sol, les différents points de vu Répondre en citant

Je te rejoint sur le fait que les premières grosses maladies sur les céréales sont apparues avec l'utilisation de produits chimiques, mais surtout avec l'abandon de pratiques, comme l'utilisation d'engrais vert, de culture intermédiaire, etc...
Il est vrai que je produit en " culture suspendu", mais je suis le premier consommateur de mes produits ainsi que ma famille.
J'en avais marre d'acheter 1litre de produit au prix d'une bonne caisse de champagne, pour un résultat plus que discutable.
Donc j'ai suivi une formation sur l'utilisation et la fabrication des purins et autres extraits végétaux.
Et là j'ai découvert un monde très différent de ce que m'avais enseignés mes professeurs d'agriculture.

Au final j'utilise le chimique et le bio car je les trouves très complémentaire.
Je pense qu'il y à du bon et du mauvais dans les 2 modes de culture.
________________
on recolte toujours ce que l'on sème.


Dernière édition par fraisier le 07/10/2012 20:30:14; édité 1 fois
nejikan
V.I.P
V.I.P

Hors ligne

 Inscrit le: 02 Jan 2012
Messages: 2 532
Genre: Homme
Age: 40
Localisation: Bordeaux
Année de culture bonsaï:
USDA: 8b

MessagePosté le: 07/10/2012 18:27:34    Sujet du message: Culture hors sol, les différents points de vu Répondre en citant

Salut greg72,


Je suis toujours très attentif a ce que je peux lire et apprendre. Ton raisonnement est totalement fondé et pour ma part d'un grand intérêt. 
J'ai fait le cheminement inverse en découvrant le progrès de l'agriculture avec Bruno. Cependant , j'aime faire beaucoup de test avant de me lancer dans des affirmations qui seraient hasardeuses. 
Les photos que je montre peuvent effectivement surprendre mais je trouve qu'elles sont utiles pour savoir ce qui peut être fait aujourd'hui. De plus j'ai maintenant pas mal d'arbre auxquels je ne donne aucun engrais chez moi dans le but justement de savoir si les arbres venant de cette culture sont susceptibles d'être malade, ou attaqué ou encore plus fragile que les autres que j'ai gardés sans cette culture. Il n'en est rien. J'ai déjà un recul de deux ans sur les pins. Notre plan est établi sur cinq ans avec Bruno. Nous ferons alors le bilan de nos résultats.
Je sais au moins une chose, et je l'ai déjà dit à fraisier...Si Michel Sacal avait pu participé à ce projet il aurait été vraiment enchanté.
________________
Union du Bonsaï Français
Visiter le site web du posteur
greg72
Super Membre
Super Membre

Hors ligne

 Inscrit le: 08 Nov 2009
Messages: 1 061
Genre: Homme
Age: 25
Localisation: Angers
Année de culture bonsaï:
USDA: 10b

MessagePosté le: 07/10/2012 20:39:52    Sujet du message: Culture hors sol, les différents points de vu Répondre en citant

Bon ba c'est bien riche ce ptit echange ca fais plaisir hihi .
Pour ma part je vais tester autre chose avec mes prochain rempotage, toujours dans l'idée de poursuivre mon raisonnement et d'etre en cohérence avec ma démarche. Je vais Donc pour mes prochains rempotages délaisser le 100 % drainant, ca me trottais dans la tete depuis un moment. Je vais essayer d'ajouter 1/4 et pour d'autre la moitié de terre avec un autre substrat drainant. Je m'explique, je sais que les bactéries présentent dans le sol on une importance capitale dans la décomposition de la matiere organique et donc de l'assimilation de tout ce dont l'arbre a besoin. Je vais donc les apportées dans mes pots, je pense pour le moment utiliser une terre issu d'un sol plutot sableux voir sablo limoneux (relativement drainant) et mélanger avec pouzzo, pumice ou écorce selon les essences rempoter.
J'attend avec impatience tes résultats nejikan ainsi que ceux de bruno et fraisier (je ne sais pas si c'est la même personne )
Voila je ne sais pas si on pourra se tenir au courant de l'evolution des tests sur ce post ou autre part. En tout cas c'est vraiment chouette de pouvoir échanger sans polémiquer, bonne soirée a tous!
________________
l'age d'or etait l'age ou l'or ne regnait pas
fraisier
Membre Permanent
Membre Permanent

Hors ligne

 Inscrit le: 22 Fév 2012
Messages: 186
Genre: Homme
Age: 41
Localisation: Périgord
Année de culture bonsaï:

MessagePosté le: 08/10/2012 07:06:23    Sujet du message: Culture hors sol, les différents points de vu Répondre en citant

Pour les tests qui son dans les tuyaux, je vais ajouter du BRF en surface.
Ça concernera des grand arbres et certain prélèvement.
________________
on recolte toujours ce que l'on sème.
nejikan
V.I.P
V.I.P

Hors ligne

 Inscrit le: 02 Jan 2012
Messages: 2 532
Genre: Homme
Age: 40
Localisation: Bordeaux
Année de culture bonsaï:
USDA: 8b

MessagePosté le: 08/10/2012 07:28:19    Sujet du message: Culture hors sol, les différents points de vu Répondre en citant

Oui, on peut continuer ici, à montrer le résultat de nos tests. C'est important l'échange des savoirs. C'est tellement enrichissant! 
Je viens de rapporter chez moi quelques plants qui ont évoluer. Dès que je les travail, je mettrai des photos dans les sujets qui correspondent pour que vous puissiez comprendre l'évolution.


Bruno et Fraisier c'est bien la même personne! Wink
________________
Union du Bonsaï Français
Visiter le site web du posteur
greg72
Super Membre
Super Membre

Hors ligne

 Inscrit le: 08 Nov 2009
Messages: 1 061
Genre: Homme
Age: 25
Localisation: Angers
Année de culture bonsaï:
USDA: 10b

MessagePosté le: 09/10/2012 21:18:09    Sujet du message: Culture hors sol, les différents points de vu Répondre en citant

Pour ma part les tests commencerons bientot un cotonéaster a rempoté, un cognassier à prelevé, et un genevrier a rempoté au printemps. Du coup pour que j'ai du recul sur ma technique faudra un tout ptit peu de temp Wink . Plus que pour vos tests en tout cas, mon idée étant plus récente.

Je suis surpris qu'il n'y es pas plus de réactions d'autres membres sur notre petit débat
________________
l'age d'or etait l'age ou l'or ne regnait pas
nejikan
V.I.P
V.I.P

Hors ligne

 Inscrit le: 02 Jan 2012
Messages: 2 532
Genre: Homme
Age: 40
Localisation: Bordeaux
Année de culture bonsaï:
USDA: 8b

MessagePosté le: 10/10/2012 06:39:48    Sujet du message: Culture hors sol, les différents points de vu Répondre en citant

Et bien moi egalement...peut-etre qu'ils n'osent pas. Les points de vu sont interessant. On est tous là pour discuter!
________________
Union du Bonsaï Français
Visiter le site web du posteur
suda
Invité

Hors ligne

 


MessagePosté le: 10/10/2012 07:25:57    Sujet du message: Culture hors sol, les différents points de vu Répondre en citant

Bonjour à toutes et tous, 
  Je lis, quand à tester il me faudrait les mêmes serres que mes beaux-frères, qui officie en Drôme des collines, qui font comme fraisier, fraises, concombres, tomates, aubergines, poivrons. Je resterai attentif à vos résultats. Adessas.
   
  
Contenu Sponsorisé



 


MessagePosté le: 18/09/2018 21:22:27    Sujet du message: Culture hors sol, les différents points de vu

Montrer les messages depuis:   

Poster un nouveau sujet Répondre au sujet Aller à la page: <  1, 2

 • Vous êtes ici »  Espace Bonsaï Index du Forum » Forum Culture & Formation » Techniques & Formation Page 2 sur 2

Panneau de control modérateur



Sauter vers: