Se connecter à votre compte


Nom d’utilisateur:
      Mot de passe:

Se connecter automatiquement à chaque visite:


J’ai oublié mon mot de passe

Créer un compte


Vous n'avez pas de compte !?
En suivant ce lien vous pouvez le créer
en quelques minutes,
vous aurez un accès total au forum et vous pourrez
commencer à poster dans les différents sujets.


S'enregistrer
Cendre de cheminé

 • Vous êtes ici »  Espace Bonsaï Index du Forum » Forum Documentation & Création » Les petites astuces » Recettes de grand-mêre Page 3 sur 3

Poster un nouveau sujet Répondre au sujet Aller à la page: <  1, 2, 3

Auteur Message
jojo22



 Inscrit le: 04 Sep 2011
Messages: 2 785

MessagePosté le: 17/07/2012 21:15:41    Sujet du message: Cendre de cheminé Répondre en citant

Revue du message précédent :

j'ai oublier ,jamais au meme endrois
Publicité



 


MessagePosté le: 17/07/2012 21:15:41    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Jonathan42
Super Membre
Super Membre

Hors ligne

 Inscrit le: 15 Mai 2012
Messages: 319
Genre: Homme
Age: 23
Localisation: Loire

MessagePosté le: 18/07/2012 21:17:42    Sujet du message: Cendre de cheminé Répondre en citant

Engrais et amendement

Les cendres sont depuis toujours utilisées comme engrais (pour leur richesse en minéraux et en oligoéléments) notamment dans les techniques ancestrales de brûlis, écobuage et essartage.

Elles peuvent aussi être utilisées en amendement (une pelletée de cendres par m2 permet de recharger le sol en éléments minéraux). Les cendres de bois ont un grand pouvoir alcalinisant dû à leur contenu élevé en chaux et en potasse. Elles agissent rapidement sur le pH du sol, mais leur effet est de courte durée à ce niveau là. Par contre, l'apport en oligoéléments contenus dans les cendres peut être nettement plus durable, pour peu que les cultures ne soient pas trop intensives.

Elles doivent être incorporées au sol ou au compost au printemps, en fonction des besoins du sol et des cultures qui y seront établies. Une analyse de sol peut être effectuée en laboratoire afin de déterminer les amendements à y effectuer, sous forme d'engrais, de chaux agricole ou de cendres.

Les cendres permettent d'apporter de très nombreux minéraux nécessaires à la croissance des plantes, mais les cendres ne doivent pas constituer la seule source d'amendement du sol, puisqu'elles ne contiennent pas d'azote. Afin de réaliser de l'agriculture biologique, dans une parcelle sur laquelle des cendres ont été répandues, il est possible d'enrichir le sol en composés azotés grâce à l'enfouissement de matières organiques produites par des plantes légumineuses, comme la luzerne ou le trèfle, afin de planter l'année suivante des plantes aux forts besoins en azote.

Les cendres de bois sont très solubles et salines. Une quantité excessive de sels dans le sol inhibe la croissance des végétaux et cause souvent la mort des micro-organismes. De plus, par leur caractère très alcalin (comme la chaux), les cendres peuvent altérer fortement les parties des plantes avec lesquelles elles ont été mises en contact directement.

Pour augmenter graduellement le pH de 0,3 à 0,4 unité (exemple : pour faire passer le pH de 6,2 à 6,5) : 10 kg/100 m2.

Pour maintenir le pH, une fois la valeur recherchée atteinte : 5 kg/100 m2.

En terre calcaire, il vaut mieux éviter ou limiter l'apport à une pelletée de cendres pour 5 m2.

« Qui sème potasse récolte en masse » dit le dicton. En effet, la teneur en potasse de la cendre ne favorise pas la pousse des végétaux (c'est le rôle de l'azote) mais la rend plutôt bénéfique au développement des fleurs et des fruits telles que betteraves, haricots, pommes de terre, céréales particulièrement gourmands en potasse.

À cause de la présence de calcium, il est préférable de ne pas employer la cendre sur les massifs de plantes acidophiles plantées en terre de bruyère ou sur les semis. Dans le doute, on peut la jeter à petite dose au compost qu'elle enrichira (de trop fortes doses anéantiraient la vie bactérienne et fongique nécessaire à la maturation du compost).

L'application répétée de grandes quantités de cendres dont vous ne connaissez pas parfaitement l'origine (nature des produits brûlés ayant servi à les former) peut également entraîner une accumulation d'éléments toxiques (plomb, cadmium) dans le sol et nuire à l'assimilation des minéraux par les plantes. Il est donc recommandé d'utiliser cet amendement avec modération, surtout si vous ne savez pas ce qui a été brûlé pour donner ces cendres.

Autre usage au jardin : lorsqu'on veut éloigner les limaces et escargots, on répand de la cendre en fortes proportions aux endroits qu'elles fréquentent. Elles ne franchissent pas cette barrière qui assèche leur bave. A renouveler en cas de pluie.

Source : wikipedia
C'est pas sur les bonsaï mais c'est quand même assez clair je trouve.

Jonathan
________________
"Si on respecte toutes les règles, on gâche tout le plaisir"
jojo22
V.I.P
V.I.P

Hors ligne

 Inscrit le: 04 Sep 2011
Messages: 2 785
Genre: Homme
Age: 58
Localisation: Côtes d'armor 22
Année de culture bonsaï:
USDA: 8b

MessagePosté le: 18/07/2012 22:32:45    Sujet du message: Cendre de cheminé Répondre en citant

bonsoir jonahan42 pour moi tu a tout dit donc rien a rajouté
Contenu Sponsorisé



 


MessagePosté le: 25/11/2017 10:31:04    Sujet du message: Cendre de cheminé

Montrer les messages depuis:   

Poster un nouveau sujet Répondre au sujet Aller à la page: <  1, 2, 3

 • Vous êtes ici »  Espace Bonsaï Index du Forum » Forum Documentation & Création » Les petites astuces » Recettes de grand-mêre Page 3 sur 3

Panneau de control modérateur



Sauter vers: