Se connecter à votre compte


Nom d’utilisateur:
      Mot de passe:

Se connecter automatiquement à chaque visite:


J’ai oublié mon mot de passe

Créer un compte


Vous n'avez pas de compte !?
En suivant ce lien vous pouvez le créer
en quelques minutes,
vous aurez un accès total au forum et vous pourrez
commencer à poster dans les différents sujets.


S'enregistrer
Bouture de Genévrier Itoïgawa

 • Vous êtes ici »  Espace Bonsaï Index du Forum » Forum Culture & Formation » Obtention » Bouturage Page 5 sur 5

Poster un nouveau sujet Répondre au sujet Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5

Auteur Message
Elistan



 Inscrit le: 13 Juin 2012
Messages: 680

MessagePosté le: 16/11/2013 18:38:09    Sujet du message: Bouture de Genévrier Itoïgawa Répondre en citant

Revue du message précédent :

Raaahhhhh j'ai hâte de mettre en pratique tout ça. C'est frustrant ! Sad

Oupssss pardon :

Patience, patience
Publicité



 


MessagePosté le: 16/11/2013 18:38:09    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
nejikan
V.I.P
V.I.P

Hors ligne

 Inscrit le: 02 Jan 2012
Messages: 2 532
Genre: Homme
Age: 40
Localisation: Bordeaux
Année de culture bonsaï:
USDA: 8b

MessagePosté le: 17/11/2013 11:54:13    Sujet du message: Bouture de Genévrier Itoïgawa Répondre en citant

Désolé, je viens de me reconnecté...j'ai un peu repris le boulot... faut bien! On ne peut pas tout le temps faire du bonsaï.


Fraisier explique clairement qu'en fait il sait très bien produire du bois. J'ai remarqué qu'il était possible d'aller très vite pour produire un près bonsaï. Il faut en premier lieu la bonne essence, et en suite la bonne installation. Pour des raisons que vous comprendrez ici, je ne montre pas l'installation. Mais il faut comprendre qu'elle est faite pour la production de fraise. Ce qui fait que tout est optimisé pour. Ce fruit si fragile que nous consommons dans les gâteaux ou encore naturellement avec un peu de citron doit être produit dans des conditions très particulières et durant une courte période. Cette production n'est pas le fuit du hazard non plus, car si les japonais ont plusieurs génération de culture de bonsaï, l'ami Fraisier est issu de la troisième génération de producteur de fraises de sa famille. 
Je me suis dit qu'il y avait une sorte de relation, et qu'il était possible de faire le lien. Il semble que nous ayons vu juste...Nous avançons mais tout n'est pas encore au point. 
Je sais que ça paraît assez incroyable, mais comprenez bien que si nous sommes en retard avec nos amis japonais, c'est bien qu'ils possèdent tous, ce genre d'installation et qu'ils savent parfaitement s'en servir. De plus ils sont déjà spécialisés alors que nous, on cherche encore ce que l'on va pouvoir produire de mieux...


Mais on avance, on avance...y'a pas si longtemps un jeune membre du club et venu me voir et je lui ai demandé devant une aubépine qu'elle âge elle avait...il m'a répondu 50 ans. Sauf qu'en fait elle n'en a que 4...On avance!   
________________
Union du Bonsaï Français
Visiter le site web du posteur
kalima ich
V.I.P
V.I.P

Hors ligne

 Inscrit le: 22 Jan 2013
Messages: 5 213
Genre: Homme
Age: 38
Localisation: Charente -Maritime
Année de culture bonsaï:
USDA: 8b

MessagePosté le: 17/11/2013 13:17:55    Sujet du message: Bouture de Genévrier Itoïgawa Répondre en citant

C'est pas bien de faire croire des trucs au jeunes du Club...

J'aurais pu poser la question à Fraisier, mais t'ai en ligne donc je tente...

Sur la ligne de production lui est il possible de différencier l'apport, genre un apport plus important de phosphore ou autre Mg... ? De l'installation que je connaissais (Lycée Professionnel du Chadignac, 17100 Saintes) un ordinateur gérais l'apport sur chaque serre verre, puisant directement dans les matières nutritives directement en liquide, puis "mixe" avec l'eau d'arrosage puis envoie vers système d'irrigation, dans ce cas précis goutte à gouttes. (Ces données datent un peu puisque j'y étais en 1996-1998, et ma formation faisait que je n'y mettais pas trop les pieds. Wink ) Mais je ne sais pas s'il était possible à l'ordi de faire plusieurs dosages...
________________
Go search, araki for ever

http://kalima-ich.e-monsite.com/
Visiter le site web du posteur
fraisier
Membre Permanent
Membre Permanent

Hors ligne

 Inscrit le: 22 Fév 2012
Messages: 186
Genre: Homme
Age: 41
Localisation: Périgord
Année de culture bonsaï:

MessagePosté le: 17/11/2013 15:27:46    Sujet du message: Bouture de Genévrier Itoïgawa Répondre en citant

Contrairement aux idées reçues, le métier d'agriculteur est devenu très technique.
Il me paraît normal d'avoir ce genre de résultat, car mon job est de faire pousser des plantes (c'est un minimum pour un agriculteur !), et je pense pouvoir faire mieux.

Pour répondre à kalima ich, mon installation me permet de faire des irrigations, aussi bien à l'eau claire qu'avec une multitude de formules chimiques, tout est une question de dosage, de programmation informatique et de savoir faire...
________________
on recolte toujours ce que l'on sème.
kalima ich
V.I.P
V.I.P

Hors ligne

 Inscrit le: 22 Jan 2013
Messages: 5 213
Genre: Homme
Age: 38
Localisation: Charente -Maritime
Année de culture bonsaï:
USDA: 8b

MessagePosté le: 17/11/2013 18:21:25    Sujet du message: Bouture de Genévrier Itoïgawa Répondre en citant

Donc sur une ligne de goutte à goutte tu peux doser ultra précisément pour une espèce donnée ? C'est ça ma question. Si, en se rapprochant de l'I.N.R.A. ou tout autre organisme de pointe, à défaut de le trouver sur le net (pas forcément toujours sûr à 100% se qu'on trouve sur le net...) tu trouve la dose pour les palmatums ou un burgers ou ... que sais-je, ceci devrais faire avancer le chmibilque ? J'écris ça parce que à vous lire les gars, ou à entendre Fabrice, vous semblez tâtonner...
D'une manière générale tous les arbres n'ont pas les mêmes besoins, pas au même moments... Ce qui signifie (dans mon esprit) que sur une ligne de goutte à goutte, si tu as différentes espèces tu ne peux pas trouver le bon dosage pour une espèce...
Je pose plus de questions que je ne donne de réponse car je n'ai pas de réponses...
________________
Go search, araki for ever

http://kalima-ich.e-monsite.com/
Visiter le site web du posteur
fraisier
Membre Permanent
Membre Permanent

Hors ligne

 Inscrit le: 22 Fév 2012
Messages: 186
Genre: Homme
Age: 41
Localisation: Périgord
Année de culture bonsaï:

MessagePosté le: 17/11/2013 19:57:30    Sujet du message: Bouture de Genévrier Itoïgawa Répondre en citant

Effectivement je peux choisir de fertiliser différemment plusieurs vannes.
Il est vrai que chaque espèce a des besoins différents et a l'intérieur d une même espèce les besoins sont différents selon les variétés.
Donc à partir de ce constat , il faut adapter une solution fertilisante de base, qui sera supporté par tout le monde.
C'est ce que je fais pour mes différentes variétés de fraises.
De plus je fais des analyses de suc petiolaire pour savoir où j'en suis dans ma fertilisation azotée.
En fait je ne tâtonne pas sur la culture, mais je teste plutôt les espèces qui supportent le climat périgourdin.
Par exemple le pin thumbergii a du mal supporter les hivers.
________________
on recolte toujours ce que l'on sème.
kalima ich
V.I.P
V.I.P

Hors ligne

 Inscrit le: 22 Jan 2013
Messages: 5 213
Genre: Homme
Age: 38
Localisation: Charente -Maritime
Année de culture bonsaï:
USDA: 8b

MessagePosté le: 17/11/2013 20:39:54    Sujet du message: Bouture de Genévrier Itoïgawa Répondre en citant

Honnêtement, sur le coup de la formulation de base, je m'en doutais. De toute façon nous (amateur à petite échelle) nous faisons aussi la même chose à peu près le même engrais pour tous les arbres... Et puis tu n'en ai pas (encore) à arrêter les fraises au profit de pré-bonsaï... Very Happy

Sur la palette végétale, je ne savais pas trop non plus où vous en étiez : De ce que Fabrice à montrer au club, il n'y a que des arbrisseaux ou arbustes (junip, aubépine et coto.) pas d'Arbres (au sens botanique du terme). Les pins sylvestres de la commande seront mis à cette "sauce" ?

J'arrête les questions, mais mon attrait pour ce que tu fais est grand.
________________
Go search, araki for ever

http://kalima-ich.e-monsite.com/
Visiter le site web du posteur
fraisier
Membre Permanent
Membre Permanent

Hors ligne

 Inscrit le: 22 Fév 2012
Messages: 186
Genre: Homme
Age: 41
Localisation: Périgord
Année de culture bonsaï:

MessagePosté le: 18/11/2013 19:36:52    Sujet du message: Bouture de Genévrier Itoïgawa Répondre en citant

Pour les arbres qui ressemblent a des bonsai, ainsi que les petits plants et notamment les pins Sylvestre, cela fera peut être l'objet d'un autre file de discussion.
________________
on recolte toujours ce que l'on sème.
Elistan
Super Membre
Super Membre

Hors ligne

 Inscrit le: 13 Juin 2012
Messages: 680
Genre: Homme
Age: 22
Localisation: Nord-Meusien (Lorraine)
Année de culture bonsaï:
USDA: 7a

MessagePosté le: 19/11/2013 16:03:58    Sujet du message: Bouture de Genévrier Itoïgawa Répondre en citant

Moi j'ai trouvé une autre solution :

On envoie nos boutures à fraisier, et il nous les renvois une fois bien grossis. Twisted Evil
fraisier
Membre Permanent
Membre Permanent

Hors ligne

 Inscrit le: 22 Fév 2012
Messages: 186
Genre: Homme
Age: 41
Localisation: Périgord
Année de culture bonsaï:

MessagePosté le: 19/11/2013 18:07:36    Sujet du message: Bouture de Genévrier Itoïgawa Répondre en citant

Salut Elistan,
C'est une idée, parmis d'autre, que j'envisage sérieusement.
Moyennant une petite rétribution, bien sur.
________________
on recolte toujours ce que l'on sème.
Contenu Sponsorisé



 


MessagePosté le: 23/11/2017 12:23:57    Sujet du message: Bouture de Genévrier Itoïgawa

Montrer les messages depuis:   

Poster un nouveau sujet Répondre au sujet Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5

 • Vous êtes ici »  Espace Bonsaï Index du Forum » Forum Culture & Formation » Obtention » Bouturage Page 5 sur 5

Panneau de control modérateur



Sauter vers: