Se connecter à votre compte


Nom d’utilisateur:
      Mot de passe:

Se connecter automatiquement à chaque visite:


J’ai oublié mon mot de passe

Créer un compte


Vous n'avez pas de compte !?
En suivant ce lien vous pouvez le créer
en quelques minutes,
vous aurez un accès total au forum et vous pourrez
commencer à poster dans les différents sujets.


S'enregistrer
quelques aspect du ligaturage

 • Vous êtes ici »  Espace Bonsaï Index du Forum » Espace-Bonsaï » Les articles du forum » Formation Page 1 sur 1

Poster un nouveau sujet Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.

Auteur Message
Nekios
Super Membre
Super Membre

Hors ligne

 Inscrit le: 05 Oct 2006
Messages: 476
Genre: Homme
Age: 0
Localisation: Bas-Rhin
Année de culture bonsaï:
USDA: 6a

MessagePosté le: 06/10/2006 23:14:10    Sujet du message: quelques aspect du ligaturage Répondre en citant

Voici le cours de ligaturage que je donne aux membres du club d'Art Minia Bonsai Club.


LE LIGATURAGE



Il s’agit d’une technique qu’il convient de maîtriser quand on s’intéresse à l’art du bonsaï. Un grand soin doit y être apporté.


1. Principes de base de la ligature.

a. L’angle du fil sur la branche

Pour être efficace, une ligature ne doit être ni trop serrée ni trop espacée. L’angle optimal est de 45°.

Figure 1 : l’angle du fil

Si l’angle du fil vient à être inférieur à 45°, le fil nuira à un bon écoulement de la sève dans la branche, ce qui pourra conduire à la mort de la branche. Si l’angle vient à être trop important, le fil ne permettra pas la mise en place de la branche et la branche de se casser lors de son pliage.


Figure 2 : Effet d’un fil trop distant

La ligature débute toujours par les plus gros diamètres de fil et se termine par les plus fins. Il est préférable de travailler branche par branche afin d’éviter les oublis.

b. La tension du fil sur la branche.

Un fil peu tendu ne permettra pas une bonne mise en forme alors qu’un fil trop serré marquera très rapidement l’écorce et devra être enlevé très rapidement. Le fil doit être appliqué sur la branche sans comprimer celle-ci.

c. Le croisement des fils.

On ne doit jamais croiser les fils. Cela provoquerait lors de la mise en place de la place une tension qui marquerait l’écorce de l’arbre. Les fils doivent être parallèles entre eux (voir figure 5b) et côte à côte.

2. Quelques cas.

a. Ligaturer une branche

Avant de ligaturer une branche, il est important de savoir comment on souhaite la mettre en place. Si on souhaite baisser une branche, le fil doit arriver par le haut et descendre (voir figure 3) et inversement si l’on souhaite la monter.


Figure 3 : mise en place d’une branche et sens d’enroulement du fil

Une erreur dans la position du fil peut conduire à la cassure de la branche (Figure 4)


Figure 4 : risque lié à une erreur d’enroulement du fil

b. Ligaturer une fourche.

On débute la ligature par la partie amont de la fourche. On termine la ligature du premier fil deux spire après la fourche afin d’éviter un mouvement de bascule et pour permettre une bonne mise en place. Ensuite on place le fil au niveau de la fourche en veillant à ne pas croiser les fils. La ligature de la fourche doit être symétrique comme indiqué sur la figure 5b.


Figure 5a : ligature d’une fourche mise en place du premier fil


Figure 5b : ligature d’une fourche – mise ne place du second fil

c. Un exemple de ligaturage d’une branche.



3. Conclusion : Les points fondamentaux.

Il est important de veiller à :

• La régularité des spires
• L’absence de superpositions
• Les fixations des fils (point de départ)
• Les liaisons et les continuités.


pour éviter de marquer l'écorce il est très conseillé d'utiliser du raphia ou de la bande auto-adhérente.
Poser du raphia humide sur la branche avant de poser la ligature permet d'assouplir la branche et également limite, voire supprime, les marques de ligatures sur l'écorce de l'arbre. Donc c'est trés bénéfique, surtout si on veut imprimer une forte courbure à une branche.
La bande auto-adhérente est quand à elle très simple d'utilisation. Elle se met facilement en place sur les branches et évite également de marquer l'écorce. mais elle ne permet pas d'assouplir le bois.
Les deux techniques peuvent évidemment être utilisées en complément l'une de l'autre.
Visiter le site web du posteur
Publicité



 


MessagePosté le: 06/10/2006 23:14:10    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Montrer les messages depuis:   

Poster un nouveau sujet Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.

 • Vous êtes ici »  Espace Bonsaï Index du Forum » Espace-Bonsaï » Les articles du forum » Formation Page 1 sur 1

Panneau de control modérateur



Sauter vers: