Se connecter à votre compte


Nom d’utilisateur:
      Mot de passe:

Se connecter automatiquement à chaque visite:


J’ai oublié mon mot de passe

Créer un compte


Vous n'avez pas de compte !?
En suivant ce lien vous pouvez le créer
en quelques minutes,
vous aurez un accès total au forum et vous pourrez
commencer à poster dans les différents sujets.


S'enregistrer
meleze leptolepis/kaempferi

 • Vous êtes ici »  Espace Bonsaï Index du Forum » Forum Culture & Formation » Mon projet » projets communs Page 6 sur 18

Poster un nouveau sujet Répondre au sujet Aller à la page: <  1, 2, 35, 6, 716, 17, 18  >

Auteur Message
vinc'



 Inscrit le: 23 Avr 2010
Messages: 2 902

MessagePosté le: 07/09/2011 17:13:19    Sujet du message: meleze leptolepis/kaempferi Répondre en citant

Revue du message précédent :

ok bon alors soleil modéré on va dire
si c’était comme en Normandie c'est plein soleil vu qu'il n'y en a pas plus de 24 H d’afillé


moi l'akadama j'en mais parce que j'en ai acheter mais j'en rachèterais pas je fait: gros sable/terreau/sable/et parfois akadama /et quand j'en aurais pouzzo a la place du gros sable
Publicité



 


MessagePosté le: 07/09/2011 17:13:19    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
suda
Invité

Hors ligne

 


MessagePosté le: 07/09/2011 17:18:25    Sujet du message: meleze leptolepis/kaempferi Répondre en citant

Isa59, un bel arbre, quelques tailles pour rectifier sa forme, le substrat que tu as est correct( akadama, kyriu et bimskies[pumice]) pour ta zone de culture.
Pour les gelées, doucement il est en pot, il peut supporter jusqu'à -5° une journée pas plus.
Pour vinc, un mélèze d'Europe, il ne faut pas le mettre trop à mi-ombre, il supporte très bien le plein soleil, la non réussite du mélèze decidua par chez nous est du à notre peu de différence en été entre le jour est la nuit( 35° jour, 25° nuit, il faudrait 35° jour 13° ou 14° nuit). Adessas.
isa59
Invité

Hors ligne

 


MessagePosté le: 07/09/2011 17:18:37    Sujet du message: meleze leptolepis/kaempferi Répondre en citant

Oui un peu comme la Normandie, je pense mettre de la pouzzolane, c'est moins cher que l'akadama et aussi bien
@ Suda, le substrat est très compact, je crois qu'il a beaucoup de racines qu'y on envahient le pot, mais on verra ça l'année prochaine
Giangus
Invité

Hors ligne

 


MessagePosté le: 07/09/2011 17:45:33    Sujet du message: meleze leptolepis/kaempferi Répondre en citant

bonsoir,
Ci-joint le mélèze du Japon, issu de semis de 2007, hauteur 45cm, pot de Taiwan de 12cm de diamètre. Concernant cette espèce, je les plante dans 1/3 du terreau, 1/3 de la terre végétale argileuse du jardin, 1/3 du charbon de bois, un peu du sable, d'écorce et du fumier. J'essaie de recréer son plus proche milieu naturel de culture.

Concernant l'arrosage, je l'arrose régulièrement quand je suis à la maison, sinon il faut compter les nuits humides du Tarn et la pluie, car avec mon vieux papa....(oui il arrose de temps en temps s'il n'oublie pas!). Je le place au soleil le matin, et à l'ombre l'après midi. La fertilisation est régulière en été, riche en azote. J'utilise le 'jus de sardines' pour l'arrosage, l'eau récuperée lors du rincage quand je prépare la cuisine. Cette eau est riche en azote et en phosphore. En appartement, c'est un peu délicat, mais cela ne cause pas d'odeur.


Le pot, c'est mon premier pot acheté en France le 15/05/1990 pour 10 francs dans une jardinerie. Les deux derniers vers marqués sur le pot sont issus d'un poème de Chia Tao(779–843):

"À la recherche de l'ermite, sans le rencontrer"

Sous les pins, j'interroge le jeune disciple.
Il dit : le maître est parti cueillir des plants.
Là seulement, au plein coeur de ces montagnes,
Sous les lourds nuages, on ne sait pas où...

C'est un poème du style Ch'an (zen), comme la peinture "sumi-e" ou le penjing de Lingnan, l'auteur laisse l'espace à l'interpretation à la fin pour celui qui l'admire...

Désolé Vinc, d'avoir pollué ton potic, tu auras un arbre en plus après la chute des feuilles...
lou1994
Super Membre
Super Membre

Hors ligne

 Inscrit le: 16 Avr 2010
Messages: 1 866
Genre: Homme
Age: 0
Localisation: Belgique
Année de culture bonsaï:
USDA: 8a

MessagePosté le: 07/09/2011 17:59:19    Sujet du message: meleze leptolepis/kaempferi Répondre en citant

Salut giang,
Tres beau méléze et pot ;-)
Je comprend de mieux en mieux ta philosophie et celle chinoise.
Les autres, vos méléze sont pas mal mais dans quelques années je pense qu'ils seront top.

PS, Vends-tu encore des mélèze du japon a expédier (et des cerisiers du japon)?
merci
Louis
________________
Amitiés
Louis

Ma collection en cours de construction :) MISE A JOUR 27/06/2011
http://espace-bonsai.xooit.info/t5958-collection-de-Lou.htm




Les bonsais c'est comme le whisky et le vin, plus on attend, meilleur ils sont. :)
vinc'
V.I.P
V.I.P

Hors ligne

 Inscrit le: 23 Avr 2010
Messages: 2 902
Genre: Homme
Age: 17
Localisation: 81, proche d'Albi
Année de culture bonsaï:
USDA: 8b

MessagePosté le: 07/09/2011 18:00:41    Sujet du message: meleze leptolepis/kaempferi Répondre en citant

tu ne pollue pas du tout giang
tu est en plein dans le sujet

et ce n'est pas Mon topic c'est un sujet commun Wink

merci a toi louis
________________
Vincent.

le paradoxe du bonsai: si vous voulez miniaturiser un arbre il faut qu'il pousse beaucoup

la p'tite collection à vincent

bonsai club de l'albigeois
Giangus
Invité

Hors ligne

 


MessagePosté le: 07/09/2011 18:18:43    Sujet du message: meleze leptolepis/kaempferi Répondre en citant

salut Lou,
Je n'ai plus de mélèzes, car j'ai tout arrété l'année dernière. Le semis est très délicat chez les mélèzes, la levée des plantules est très faible, autour 15 à 20%. Le taux de mortalité est aussi élevé jusqu'à l'age d'un an.

Donc, si vous comptez de pratiquer le semis, vous partez en grande quantité, les graines, on les achètes plutot en grammes, non pas en nombre de graines ( on trouve souvent: 5 graines d'érable pour bonsai...). Si vous en avez trop à la fin, vous avez plus de choix pour la slection des arbres robustes, et si c'est trop, c'est toujours facile de jeter ou de donner...

L'automne est la saison d'achat ou de récolte les semences.
Tonio
V.I.P
V.I.P

Hors ligne

 Inscrit le: 11 Fév 2011
Messages: 2 025
Genre: Homme
Age: 35
Localisation: Somme
Année de culture bonsaï:
USDA: 8a

MessagePosté le: 07/09/2011 19:03:07    Sujet du message: meleze leptolepis/kaempferi Répondre en citant

Salut Giang,

il y a ici plusieurs mélèzes qui portent ton empreinte tout en élégance.
Celui là aussi est vraiment très gracieux.
Est-ce que tu peux nous en dire plus sur la technique que tu utilise, ces branches qui semblent enroulées autour du tronc?
Je suis étonné d'apprendre que le semis est si hasardeux tant l'arbre une fois démarré semble vigoureux.
Le bouturage et le marcottage sont-ils possibles? plus aisés?
________________
Comment...Prendre une photo de son arbre - la redimensionner - la mettre sur un forum.
La charte du forum
isa59
Invité

Hors ligne

 


MessagePosté le: 07/09/2011 19:15:08    Sujet du message: meleze leptolepis/kaempferi Répondre en citant

oui, dis-nous en plus
Giangus
Invité

Hors ligne

 


MessagePosté le: 07/09/2011 20:36:53    Sujet du message: meleze leptolepis/kaempferi Répondre en citant

Bonsoir,

Comme tous les conifères, sur l'échelle évolutive, leur système de reproduction n'est pas très performant par rapport aux plants à fleurs. Le semis est un des seuls moyens, qui permet d'avoir en grand nombre de jeunes plants. Dès la première étape de germination, les plantules sont très fragiles par rapport aux attaques de la fonte de semis. Ce champignon détruit les plants germés systématiquement au niveau du collet, quand on ne maitrise pas les conditions de germination (propreté, substrat adéquate, chaleur...) Ce champignon était aussi le principal fléau des pépinières forestières canadiennes dans les années 1970. Mais, après le stade de deux ans, les petits pins ou mélèzes sont robustes. Dans les pépinières forestières en Europe, on les sème en pleine nature en grande quantité.

Le bouturage n'est pas terrible. Le marcottage est possible, mais plus long par rapport aux feuillus.


Concernant le pincement des jeunes tiges des mélèzes (le mekiri), je laisse pousser librement après la sortie d'hiver jusqu'à juin (ici dans le sud). puis, je les pince en laissant les branches à 2 ou à 3 bourgeons. Je l'expose au soleil, avec une fertilisation riche en azote et un arrosage abondant. La formation de nouveaux bouquets d'aiguilles est observée au bout de 6 semaines (selon le climat). Je nettoie ensuite les anciennes aiguilles afin de mettre en valeur les branches et d'accentuer les nouvelles aiguilles qui sont plus courtes.

Les mélèzes du Japon poussent en haute altitude. Je vaporise le feuillage souvent en été. Le sol de culture devrais etre aéré, légèrement acide et légèrement humide. Je n'ai jamais utilisé les substrats du Japon depuis 22 ans de culture en France (je n'ai rien contre, chaque a ses budgets, l'essentiel est d'avoir les arbres en bonne santé). Le sol n'est pas inerte. Il respire et échange ses relations symbiotiques avec le système racinnaire des arbres. Je compose le substrat souvent proche du milieu naturel ou pousse les arbres. Meme si c'est confiné en pot, il y aurait toujours des échanges mutuels entre les racines et son support de culture.

Le ligaturage est applicable aux mélèzes, le bois est très souple. Je les ligature après la chute des aiguilles et enlève le fil en avril. Je taille légèrement les branches en hiver. Le rebourgeonnement est important sur le vieux bois. Les jeunes sujets sont très élégants dans le style lettré ou en formation de foret.

La température, Suda a mentionné au début.

C'est un bel arbre, un des conifères qui perd leur feuillage en automne. Le bois est très exploit en menuserie. Le feuillage des mélèzes est l'important pour le sol de son habitat naturel.


Dernière édition par Giangus le 08/09/2011 09:35:36; édité 1 fois
isa59
Invité

Hors ligne

 


MessagePosté le: 08/09/2011 07:12:25    Sujet du message: meleze leptolepis/kaempferi Répondre en citant

Merci Giangus pour ces explications. bravo
Encore une petite question : la taille de structure se fait quand?
Giangus
Invité

Hors ligne

 


MessagePosté le: 08/09/2011 08:03:25    Sujet du message: meleze leptolepis/kaempferi Répondre en citant

bonjour Isa,
La taille de formation est effectuée après la chute des feuilles. Le rebourgeonnement esttrès actif sur le vieux bois.
Tonio
V.I.P
V.I.P

Hors ligne

 Inscrit le: 11 Fév 2011
Messages: 2 025
Genre: Homme
Age: 35
Localisation: Somme
Année de culture bonsaï:
USDA: 8a

MessagePosté le: 08/09/2011 14:18:11    Sujet du message: meleze leptolepis/kaempferi Répondre en citant

Merci Giang pour toutes ces précisions!

J'ai encore quelques interrogations à te soumettre.

Giangus a écrit:
Concernant le pincement des jeunes tiges des mélèzes (le mekiri), je laisse pousser librement après la sortie d'hiver jusqu'à juin (ici dans le sud). puis, je les pince en laissant les branches à 2 ou à 3 bourgeons. Je l'expose au soleil, avec une fertilisation riche en azote et un arrosage abondant. La formation de nouveaux bouquets d'aiguilles est observée au bout de 6 semaines (selon le climat). Je nettoie ensuite les anciennes aiguilles afin de mettre en valeur les branches et d'accentuer les nouvelles aiguilles qui sont plus courtes.


Comme je l'ai expliqué plus haut, j'ai perdu le contrôle de mon larix cet été. Ce que j'ai fait:
- quand j'ai eu l'arbre en avril, les premiers bourgeons de l'année étaient ouverts. Au milieu des premièrs bouquets d'aiguilles de nouveaux bourgeons gonflaient. Certains se sont ouverts, d'autres non comme celui-ci:

Est-ce que ce sont ces bouquets d'aiguilles que tu nettoies (=supprimes) après l'ouverture des 2èmes bourgeons?
Est-ce normal à ton avis que toutes les aiguilles de la 1ère génération de bouquets de l,années aient les pointes qui ont jaunis?

Après qu'ils se soient ouverts, je les ai laissé filer en laissant peut-être parfois un peu plus que 2-3 bourgeons (mais au moins 2-3) puis j'ai pincé.
Ces derniers bourgeons (3èmes de l'année) se sont à leur tour ouverts et j'ai laissé filé, ce sont les branches que l'on voit maintenant.
Je pensais les pincer comme les précédents mais Vinc', m'a dit que cela pourrait affaiblir l'arbre et j'ai préféré l'écouter.

Résultat: l'arbre est devenu très touffu et on ne voit plus ses lignes. Il faut dire que je n'ai pas nettoyé les premières aiguilles.
Dernières questions:
Après la chute des aiguilles, est-ce que je dois rabattre au niveau du bois aouté, plus haut, plus bas?

Merci encore, beaucoup!
________________
Comment...Prendre une photo de son arbre - la redimensionner - la mettre sur un forum.
La charte du forum


Dernière édition par Tonio le 08/09/2011 18:49:38; édité 1 fois
isa59
Invité

Hors ligne

 


MessagePosté le: 08/09/2011 18:21:18    Sujet du message: meleze leptolepis/kaempferi Répondre en citant

Pour les ligatures c'est après la chute des aiguilles, c'est écrit dans le message de Giangus Wink
Giangus
Invité

Hors ligne

 


MessagePosté le: 08/09/2011 19:15:29    Sujet du message: meleze leptolepis/kaempferi Répondre en citant

bonsoir,
En principe, on prépare l'état de l'arbre avant de provoquer la deuxième génération de bourgeons pendant la période de croissance afin d'éviter l'affaiblissement des sujets travaillés.

En général, je prépare l'état de l'arbre avec une fertilisation soutenue en été. Puis, au printemps de l'année suivante, je laisse pousser les branches librement avant de les réduire à 2 ou 3 bourgeons. Ces 2 ou 3 bourgeons vont donner 2 ou 3 nouveaux bouquets d'aiguilles , qui vont ensuite former les nouvelles 2 ou 3 branches. Cette méthode permet de construire au fur et à mesure la ramification de l'arbre. (Sur la deuxième photo, tu pourras réduire les branches à l'endroit cerné. Quand les nouvelles aiguilles sont formées, tu pourras enlever les anciennes (plus foncées) afin de canaliser les réserves pour le développement des nouvelles branches)

Concernant les aiguilles jaunes de la première génération, on peut le supprimer afin d'éclaircir la position des branches. Les aiguilles des conifères, après tout, ce sont les feuilles allongées. Ces feuilles ont une certaine durée de vie et vont tomber pour laisser pousser une autre génération de feuilles. Le jaunissement est du aussi à un excès d'eau, chaleur, fertilisation, manque de lumière...

Après la chute des feuilles, on réduit l'arbre sur le bois aouté et lignifié. Les mélèzes forment de nouveaux bourgeons sur le vieux bois.

(
Tonio
V.I.P
V.I.P

Hors ligne

 Inscrit le: 11 Fév 2011
Messages: 2 025
Genre: Homme
Age: 35
Localisation: Somme
Année de culture bonsaï:
USDA: 8a

MessagePosté le: 08/09/2011 19:18:49    Sujet du message: meleze leptolepis/kaempferi Répondre en citant

Ok merci beaucoup pour ces précisions!
________________
Comment...Prendre une photo de son arbre - la redimensionner - la mettre sur un forum.
La charte du forum
Contenu Sponsorisé



 


MessagePosté le: 14/11/2018 08:59:27    Sujet du message: meleze leptolepis/kaempferi

Montrer les messages depuis:   

Poster un nouveau sujet Répondre au sujet Aller à la page: <  1, 2, 35, 6, 716, 17, 18  >

 • Vous êtes ici »  Espace Bonsaï Index du Forum » Forum Culture & Formation » Mon projet » projets communs Page 6 sur 18

Panneau de control modérateur



Sauter vers: