Se connecter à votre compte


Nom d’utilisateur:
      Mot de passe:

Se connecter automatiquement à chaque visite:


J’ai oublié mon mot de passe

Créer un compte


Vous n'avez pas de compte !?
En suivant ce lien vous pouvez le créer
en quelques minutes,
vous aurez un accès total au forum et vous pourrez
commencer à poster dans les différents sujets.


S'enregistrer
Myrtus Communis

 • Vous êtes ici »  Espace Bonsaï Index du Forum » Forum Culture & Formation » Culture & Entretien » Les feuillus Page 1 sur 1

Poster un nouveau sujet Répondre au sujet

Auteur Message
Fennec
Membre
Membre

Hors ligne

 Inscrit le: 01 Mar 2011
Messages: 21
Genre: Homme
Age: 44
Localisation: Belgique

MessagePosté le: 15/03/2011 15:47:49    Sujet du message: Myrtus Communis Répondre en citant

Bonjour,

Je ne me suis jamais occupé de cette espèce. J'ai fouillé dans quelques-uns de mes bouquins et pas deux ne disent exactement la même chose !!! Enfin, c'est chose courante mais on ne s'y habitue jamais. Bref, je voudrais me lancer sur cette espèce et j'ai besoin d'infos.

Le jeune plant doit avoir deux ans à tout casser. Je vous mets une photo.



Les points principaux sur lequel j'hésite un peu :

Substrat : certains livres disent : mélange de terre, de terreau et de terre de bruyère sans donner les proportions. D'autres : akadama, terreau et gravier de rivière, sans aucune proportion non plus. Je travaille souvent avec un mélange de terreau tamisé à 10 ou 30% et de l'akadama à 90 ou 70% en fonction de l'espèce et j'ajoute de la tourbe blonde pour les plantes demandant une certaine acidité. D'après ce que j'ai lu, ce serait la solution : 20% terreau, 70% akadama et 10% tourbe blonde. Quel est votre avis ?

Arrosage : apparemment pas de souci, arroser quand le substrat est sec, pas trop d'arrosage, c'est une plante méditerranéenne si je ne me trompe pas.

Forme : J'envisage une forme en balai, qu'en pensez-vous ?

Lumière : adore la lumière ?

Voilà, si quelqu'un avait déjà travaillé cette espèce et pouvais me faire partager son expérience, ça serait cool :-)

Merci d'avance.

Fennec
Publicité



 


MessagePosté le: 15/03/2011 15:47:49    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
fab77
V.I.P
V.I.P

Hors ligne

 Inscrit le: 19 Juil 2008
Messages: 4 995
Genre: Homme
Age: 38
Localisation: 77 proche melun
Année de culture bonsaï:
USDA: 8a

MessagePosté le: 15/03/2011 16:31:19    Sujet du message: Myrtus Communis Répondre en citant

salut fennec,

joel(alias suda ici), devrait passer d'ici peu, il te donnera pas mal de renseignements.

fabrice
________________
Apprenons, comprenons et partageons

pour les photos c'est ici, http://espace-bonsai.xooit.info/t132-Image-et-photo.htm
suda
Invité

Hors ligne

 


MessagePosté le: 15/03/2011 20:46:35    Sujet du message: Myrtus Communis Répondre en citant

Fennec
[quote="Fennec"]Bonjour,




Fennec a écrit:
Substrat : certains livres disent : mélange de terre, de terreau et de terre de bruyère sans donner les proportions. D'autres : akadama, terreau et gravier de rivière, sans aucune proportion non plus. Je travaille souvent avec un mélange de terreau tamisé à 10 ou 30% et de l'akadama à 90 ou 70% en fonction de l'espèce et j'ajoute de la tourbe blonde pour les plantes demandant une certaine acidité. D'après ce que j'ai lu, ce serait la solution : 20% terreau, 70% akadama et 10% tourbe blonde. Quel est votre avis ?
,
Fennec; première mise au point, une espèce méditerranéenne en pot possède des besoins tout à fait différents de son milieu sauvage.
Perso mes myrtes sont élevés dans un mélange assez rétenteur50%pumice-50%akadama, pour conserver en été pendant notre longue saison de chaleur, un certain pourcentage d'humidité.
Pour chez toi, je ferai le mélange tout simple 60%pumice-40%pouzzolane, cela est drainant, conserve un certain taux d'humidité.
Pourquoi ce mélange, elle est sensible, très sensible du côté des racines.
Pour le substrat acide?, ici nous la trouvons autant en milieu calcaire que shisteux , du côté de St Guilhem le Désert, ou du côté des garrigues du chaos de Montpellier le Vieux.


Fennec a écrit:
Arrosage : apparemment pas de souci, arroser quand le substrat est sec, pas trop d'arrosage, c'est une plante méditerranéenne si je ne me trompe pas.
, Abondant en été , en hiver maintiens juste humide et abrité en serre froide.
Comme je te l'ai préciser, tu porte de faux préjugés sur les plante méditerranéenne, si nous faisions cela avec les nôtres, au 14 juillet nous nous n'aurions plus d'arbre en pot.

]
Fennec a écrit:
Forme : J'envisage une forme en balai, qu'en pensez-vous.
, Elle est jeune, perso, avant d'envisager un style, une forme, je la mettrai en pot de culture assez vaste, et je l'observerai, pour apprendre à le connaître.
C'est un caractériel, lorsqu'il a décidé de perdre une branche, il perd une branche.
Côté taille, pour chez toi, en t'appuyant bien sur un bourgeon, début avril, comme tous les arbres et arbuste du pourtour méditerranéen, ils ont besoin de chaleur pour répondre à cette taille de formation, perso, je le fais courant mars lorsque nos jours dépassent 15°. Il accepte bien la ligature que l'on pose en fin d'hiver, pour chez toi en début de printemps.

]
Fennec a écrit:
Lumière : adore la lumière ?.
, Adore le soleil, pas pareil, plein soleil au printemps, soleil jusqu'au zénith en été, puis mi-ombre, ensuite retour plein soleil en automne, bien le protéger du vent dominant, ici cela est de notre Tramontane qui sèche en été, brûle en hiver. Adessas.


.
Fennec
Membre
Membre

Hors ligne

 Inscrit le: 01 Mar 2011
Messages: 21
Genre: Homme
Age: 44
Localisation: Belgique

MessagePosté le: 16/03/2011 02:45:04    Sujet du message: Myrtus Communis Répondre en citant

woaw, super, je ne m'attendais pas à autant d'infos intéressantes. Merci à toi, étant de la région, tu connais apparemment très bien ce genre d'espèce.

Juste une petite question, la pumice, si je ne m'abuse, c'est un composé volcanique non ? La pouzzolane l'est aussi mais quelle différence entre les deux ? Ca ne reviendrait pas à la mettre dans 100% de pouzzolane ? D'où la raison pour laquelle j'ajoute en général un terreau en petite quantité pour un apport d'oligo éléments. limitant ainsi l'apport d'engrais externe.

Je comptais la rempoter dans un pot traditionnel, le temps de la voir évoluer avant d'entamer le travail sur le style.

Encore un énorme merci pour les informations en tout cas, ça fait plaisir .
suda
Invité

Hors ligne

 


MessagePosté le: 16/03/2011 08:35:51    Sujet du message: Myrtus Communis Répondre en citant

Fennec, bonjour, la pumice comme la pouzzolane sont d'origine volcanique. Perso je pourrai cultiver dans 100%pouzzolane, ayant des carrieres tout autour de chez moi( nous la trouvons soit rouge, noire ou bleue au prix de 18euros ou 20 euros la tonne), nous sommes soit le début ou la fin du massif central, nous avons quelques volcans qui hantent nos paysages; la pouzzolane possède en rapport de la pumice un désavantage: les radicelles s'infiltrent dans les micro trous( inconvénient lors des rempotages), ensuite (cela reste mon avis perso), je la trouve bien moins rétentrice( sous mon climat, qui n'a rien à voir au climat de ta région) par rapport à la pumice( d'excellentes qualité de drainage, d'aération( comme la pouzzolane) et de rétention d'eau, et plus légère à manier, son prix les 50l environ 15 à 18 euros).
Quant au rajout de terreau pour le myrte je ne le ferai pas, t'ayant précisé que son talon d'Achille est , reste le racinaire.
Son rempotage, beaucoup de précaution, il n'aime pas, mais vraiment pas être chahuté du côté racinaire, comme son compère de garrigues le romarin, ils ont pratiquement en culture les mêmes exigences, engrais avec parcimonie.
Si tu viens disons à lui rentrer dedans du côté racines, pour assurer sa reprise, tu le places sous atmosphère en aérant tous les jours, il faut pas mal d'humidité atmosphérique( cela est contradictoire en rapport de ses origine,très souvent sa pousse se fait soit en automne et en mi-hiver époque pour nous souvent humide,ce qui nous fait deux saisons de pousse, comme pour l'olivier, nous avons depuis quatre jours un temps breton, il est tombé 220ml d'eau, il ne fait pas froid du tout, humide certes , un temps plus que printanier).
Ne pas être un accroc de la formation à tous prix, il aime souvent rester pendant un an voir deux sans aucuns travaux, à part quelques légers pincements en vert.
Perso je possède deux myrtes communis( Petits shohin) depuis de très nombreuses années et un myrte tarantina yamadori de Corse. Cela reste mes approches de culture sous mon climat et microclimat, comme pour le substrat, chacun trouve sa propre forme de culture correspondant à son climat, et a sa personnalité.
, un de mes shohin, cette photo date de cinq ans environ, après sa sortie de pleine terre(origine bouture)
, yamadori origine Corse, un tarantina, lui vient d'être formé en battu par les vents, je lui ai fais un rempotage assez drastique( il est resté quatre ans tranquille avec seulement quelques tailles), j'ai employé le coup du sac à poubelle, c'est à dire, rempoté dans un pot de culture japonais profond et vaste, pumice grosse granulométrie au fond, ensuite on comble avec de la perlite pratiquement à hauteur, on termine par de la pumice fine et moyenne en mélange, le tout dans un sac à poubelle noir, expo, soleil le matin au compte goutte, mi-ombre le restant de la journée. Adessas.
Contenu Sponsorisé



 


MessagePosté le: 21/11/2018 18:09:28    Sujet du message: Myrtus Communis

Montrer les messages depuis:   

Poster un nouveau sujet Répondre au sujet

 • Vous êtes ici »  Espace Bonsaï Index du Forum » Forum Culture & Formation » Culture & Entretien » Les feuillus Page 1 sur 1

Panneau de control modérateur



Sauter vers: