Se connecter à votre compte


Nom d’utilisateur:
      Mot de passe:

Se connecter automatiquement à chaque visite:


J’ai oublié mon mot de passe

Créer un compte


Vous n'avez pas de compte !?
En suivant ce lien vous pouvez le créer
en quelques minutes,
vous aurez un accès total au forum et vous pourrez
commencer à poster dans les différents sujets.


S'enregistrer
Le pin d'Alep, à (re)découvrir

 • Vous êtes ici »  Espace Bonsaï Index du Forum » Forum Culture & Formation » Culture & Entretien » Les conifères Page 1 sur 1

Poster un nouveau sujet Répondre au sujet

Auteur Message
suda
Invité

Hors ligne

 


MessagePosté le: 04/06/2009 09:42:52    Sujet du message: Le pin d'Alep, à (re)découvrir Répondre en citant

Bonjour à tous, le pin d'Alep, un futur candidat pour la culture en pot, un conifère jugé par certains inexploitable, mais au travers de c'est quelques lignes, je vais essayer de vous le faire connaître, de vous le faire aimer.
Le pin d'alep, est un conquérant, dans notre Sud il occupe les espaces libres, il n'occupe presque jamais les espaces occupés, vous ne trouverez presque pas de germination dans un bois de pin d'Alep ou autres, mais en lisière, oui, comme cela il gagne peu à peu sur la garrigue.
Pourquoi, les graines sont ailées, elles peuvent être emportées par le vent, parfois trés loin, leur réserves sont maigres, pour que cela puisse offrir au jeune plant, la possibilité de développer une racine longue à travers la litière des sous-bois, une tige assez haute au début pour offrir ses jeunes feuilles au soleil.
Le pin d'alep pour ces raisons est une espèce pionnière, permettant l'implantation sous son ombre, d'espèces aux graines lourdes et possédant des réserves( chênes vert et blanc, philaire, arbousier, laurier tin ect....).
Il possède des racines traçantes, ne s'enfonçant peu dans le sol, son talon d'Achille, par grande tempête, mais heureusement, le bois est très élastique,second talon d'Achille, ils sont très inflammable, rare de trouver de joli et vieux sous-bois, sauf, dans les propriétés, où tout est mis en oeuvre pour les protéger des marques du feu.
, son écorce,
, son cousin le pin parasol
, son écorce

En arbre en pot, je disais, un bon sujet, un très bon sujet, là, ce n'est pas notre ami des Corbieres qui contrediras cela, que je salue, mais lui vous parlera de cet arbre avec un autre regard"plus pro".
Substrat- il faut un commencement, pumice, un peu de tourbe et de gravier concassé, disons que pour moi cela marche bien comme cela.
Exposition: au soleil, bien entendu, mais celui du matin, jusqu'à 13H
Arrosage: abondant au printemps, ensuite réduire un peu en été, à nouveau un arrosage disons moyen en Septembre, pour réduire ses apports à peu en hiver.
Engrais: un engrais sans azote en début de printemps, après formation des chandelles un engrais équilibré, comme nous nous servons d'organique, le peu qui reste en été, continue à le nourrir, en Septembre à nouveau équilibré jusqu'à fin Novembre
En hiver, bien protégé son talon d'Achille, ses racines, supporte des mekiri assez drastiques, il possède une faculté d'émergence de bourgeons sur vieux bois extraordinaire, le feuillage se réduit bien même très bien, un désaiguillage tous les deux ans, et là vous serez stupéfait par sa réaction, c'est un lutteur(n'oubliai jamais pourquoi il a été créé, pour le conquête),
Le style, lettré, battu par les vents, semi-cascade aussi.
Maintenant comparaison des aiguilles par rapport à un sylvestre/
Pin d'Alep,âge cinq ans
,pin syvestre
, comme vous le voyez cela se réduit bien.
Prélèvements, choisir un lieu sableux ou terre argileuse(humide),son extraction se fait en conservant comme le cade, un grande longueur de racines(+ de 60cm), quelques radicelles seront le bienvenues, l'époque/début Septembre jusqu'à début Décembre, nous avons eu 90% de réussite, maintenir en serre, bien humidifier son feuillage, dans un substrat composé de pouzzolane et terre ou sable de son lieu d'extraction( mycorhizes), à la reprise le sortir dans un lieu ensoleillé, jusqu'à 13H, mi-ombre l'aprés-midi, un jeune shohin qui ser a formé en semi-cascade, sa reprise,
, sa reprise, observez la taille des futurs aiguilles
. Nous voila, au terme de cette présentation, j'espère que cela vous incitera à le cultiver, un arbre que nous verrons apparaître dans les années à venir sur les tables d'expo, toujours fidèle a mes arbres autochtones, je vous salue bien, adessas.
Ps: le pin parasol, pas bien pour les arbres en pot, prochainement le cade.
Publicité



 


MessagePosté le: 04/06/2009 09:42:52    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
deshojo
V.I.P
V.I.P

Hors ligne

 Inscrit le: 03 Mar 2007
Messages: 2 110
Genre: Homme
Age: 28
Localisation: aix en pce
Année de culture bonsaï:

MessagePosté le: 04/06/2009 16:22:07    Sujet du message: Le pin d'Alep, à (re)découvrir Répondre en citant

excellent cet article bravo
Moi j'en suis amoureux de cet arbre j'ai quelque photo de cet arbre dans la nature si vous voulez.
________________
Pour les débutant le guide espace bonsaï
http://photobonsai.free.fr/espacebonsai/GEB01_premiers_pas.pdf
Visiter le site web du posteur
suda
Invité

Hors ligne

 


MessagePosté le: 04/06/2009 18:43:30    Sujet du message: Le pin d'Alep, à (re)découvrir Répondre en citant

Deshojo, bonsoir, mets tes photos, si je peux avec autorisation du propriétaire, je posterai quelques spécimens travaillés en arbre en pot, ce que j'avais apercu, étaient digne de fréquenter certains salons, adessas.
Jeff_35
V.I.P
V.I.P

Hors ligne

 Inscrit le: 26 Oct 2008
Messages: 3 025
Genre: Homme
Age: 47
Localisation: Ille-et-Vilaine (35)
Année de culture bonsaï:
USDA: 8b

MessagePosté le: 04/06/2009 20:00:45    Sujet du message: Le pin d'Alep, à (re)découvrir Répondre en citant

Bonsoir Suda,

Merci pour cette présentation qui me donne envie de me lancer à mon tour.
Je vais faire un tour des pépinières pour voir si l'on en trouve... je n'en suis pas certain car c'est vraiment un arbre du sud.

Jeff
________________
La vie ne vaut rien. Mais rien ne vaut la vie (A. Malraux)
mamy
V.I.P
V.I.P

Hors ligne

 Inscrit le: 04 Déc 2006
Messages: 8 538
Genre: Femme
Age: 0
Localisation: Puy de Dôme 800m d'Alt.

MessagePosté le: 04/06/2009 22:26:33    Sujet du message: Le pin d'Alep, à (re)découvrir Répondre en citant

Bonsoir J. suda

J'avais déjà entendu parlé du pin d'alep , je vois qu'à l'inverse de ce que l'on dit , il peut être en pot , quant au tien , il prend le bon chemin
________________
Un arbre = une vie


Comment mettre une photo sur le forum


Dernière édition par mamy le 04/06/2009 23:23:28; édité 1 fois
gregory
Super Membre
Super Membre

Hors ligne

 Inscrit le: 28 Nov 2007
Messages: 1 936
Genre: Homme
Age: 23
Localisation: Longuyon Meurthe et Moselle 54
Année de culture bonsaï:
USDA: 7a

MessagePosté le: 04/06/2009 22:54:29    Sujet du message: Le pin d'Alep, à (re)découvrir Répondre en citant

Merci suda pour ce reportage sur le pin d'alep, je suis un grand fan des pins, je possède deux sylvestre, je me laisserais bien tenter par le pin d'alep mais dans ma région c'est certainement pas adapté? Deux autres pin qui me fascinent, le pin noir du japon et le pin à crochet.
________________
Greg





Comment mettre une photo? Rien de plus simple...suivez ce lien!

Les tutos, c'est par ici!
mil
Super Membre
Super Membre

Hors ligne

 Inscrit le: 04 Avr 2008
Messages: 389
Genre: Homme
Age: 0
Localisation: oise
Année de culture bonsaï:
USDA: 5a

MessagePosté le: 05/06/2009 10:22:23    Sujet du message: Le pin d'Alep, à (re)découvrir Répondre en citant

Bonjour Suda , d'apres ce que tu dit ; le substrat du pin d'alep ;pour commencer il abesoin apparament de plus d'humiditée que la plus pare des conifères en europe ! et aussi du soleil ce qui veux dire qu'il pousserait dans des zones ou il y a de l'eau : riviere , ruisseaux.... terre plus argileuse ,à voir les longueurs de raçine : il va chercher sa nourriture asser loin pour subvenir à ses besoins . Ma question est la suivante : sait on comment il réagit au grand froid ? je sais que par chez toi ce n'est pas le cas mais as tu des infos sur sont comportement l'hivers ?jais lu qu'il tolère maxi -10°?, car au niveau humiditée dans l'oise on en manque pas et la mi ombre non plus, mais le reste humm! Rolling Eyes A + MIL
________________
on ne domine pas la nature! on l'adopte!
Visiter le site web du posteur
suda
Invité

Hors ligne

 


MessagePosté le: 05/06/2009 11:33:51    Sujet du message: Le pin d'Alep, à (re)découvrir Répondre en citant

Mill, bonjour, le substrat je pense est assez drainant, ce qu'il craint une humidité trop stagnante, ensuite je pense qu'il ne transforme pas le pot en cocotte minute lorsque le soleil tape. mais si tu venais à le cultiver, à toi d'adapter sa culture, par un substrat un peu plus drainant, de le protéger des longues journées de pluie, pour ta question, en pot, le protéger en hiver en serre froide.
Le pin d'Alep, pousse en zone aride, mais il a besoin de pas mal d'eau au printemps, saison des pluies en général ici, ensuite par forte chaleurs, il rentre en léthargie( dans la nature), en Septembre avec la fraîcheur, il prépare son prochain printemps.
Comme tu viens en vacance dans la région, une visite à un pépiniériste, essayes dans un endroit abrité de ton jardin, et tu nous tiens informé, adessas.
deshojo
V.I.P
V.I.P

Hors ligne

 Inscrit le: 03 Mar 2007
Messages: 2 110
Genre: Homme
Age: 28
Localisation: aix en pce
Année de culture bonsaï:

MessagePosté le: 05/06/2009 12:28:48    Sujet du message: Le pin d'Alep, à (re)découvrir Répondre en citant


________________
Pour les débutant le guide espace bonsaï
http://photobonsai.free.fr/espacebonsai/GEB01_premiers_pas.pdf
Visiter le site web du posteur
suda
Invité

Hors ligne

 


MessagePosté le: 05/06/2009 12:54:09    Sujet du message: Le pin d'Alep, à (re)découvrir Répondre en citant

Deshojo, bonjour, il me semble, reconnaître le coin" La Sainte-Victoire", si cela est je les ai peint, pour la deuxiéme, est-il a toi?, un bel arbre, dommage trop "japonisant", on lui a enlevé son côté sauvage(trop technique), adessas.
mil
Super Membre
Super Membre

Hors ligne

 Inscrit le: 04 Avr 2008
Messages: 389
Genre: Homme
Age: 0
Localisation: oise
Année de culture bonsaï:
USDA: 5a

MessagePosté le: 05/06/2009 13:10:10    Sujet du message: Le pin d'Alep, à (re)découvrir Répondre en citant

Tu as raison Suda ce serait une bonne expérience d'en éléver un en picardie j' irais faire un tour à la bambouseraie d'anduze ou pres de mont-peul ily aune vaste pépignère car à chaque fois j'y trouve de la superbe pôterie mais je pense qu'il y en a déjas qui en possède en ile de france! des pins d'alep.Tres belles photos Deshojo bravo et ton letré est tres féminin! mon sylvestre lui ressemble un peu mais en moins fourni (1er année de mise en forme)
________________
on ne domine pas la nature! on l'adopte!
Visiter le site web du posteur
deshojo
V.I.P
V.I.P

Hors ligne

 Inscrit le: 03 Mar 2007
Messages: 2 110
Genre: Homme
Age: 28
Localisation: aix en pce
Année de culture bonsaï:

MessagePosté le: 05/06/2009 21:32:49    Sujet du message: Le pin d'Alep, à (re)découvrir Répondre en citant

Ces bien la sainte victoire un lieu magique pour ce qui ne la connaissent pas.Je suis content que tu la connaisse Suda ces pour moi un des joyaux de la Provence . A chaque saison un visage différent et quand elle s'enflamme d'un couché de soleil.
L'arbre n'est pas a moi cet a un ami .Et je comprend quand tu dit trop japonisant cet un arbre qui fait ces branche a montant et la vegetation et souvent en bout de branche cela ressemble a un bonsaï pas un alep.
________________
Pour les débutant le guide espace bonsaï
http://photobonsai.free.fr/espacebonsai/GEB01_premiers_pas.pdf
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé



 


MessagePosté le: 25/09/2018 13:00:13    Sujet du message: Le pin d'Alep, à (re)découvrir

Montrer les messages depuis:   

Poster un nouveau sujet Répondre au sujet

 • Vous êtes ici »  Espace Bonsaï Index du Forum » Forum Culture & Formation » Culture & Entretien » Les conifères Page 1 sur 1

Panneau de control modérateur



Sauter vers: