Se connecter à votre compte


Nom d’utilisateur:
      Mot de passe:

Se connecter automatiquement à chaque visite:


J’ai oublié mon mot de passe

Créer un compte


Vous n'avez pas de compte !?
En suivant ce lien vous pouvez le créer
en quelques minutes,
vous aurez un accès total au forum et vous pourrez
commencer à poster dans les différents sujets.


S'enregistrer
chêne vert, blanc et liége

 • Vous êtes ici »  Espace Bonsaï Index du Forum » Forum Culture & Formation » Culture & Entretien » Les feuillus Page 1 sur 1

Poster un nouveau sujet Répondre au sujet

Auteur Message
suda
Invité

Hors ligne

 


MessagePosté le: 11/12/2008 15:03:58    Sujet du message: chêne vert, blanc et liége Répondre en citant

bonjour à tous, aprés l'arbousier, le liquidambar d'orient et la vigne, voici trois espéces de chêne de notre pourtour méditérranéen:
Chêne vert ou yeuse ou leccio,
, semis de 13ans, dans nos garrigues, nous le trouvons aux expositions les plus chaudes, là ou le sol est squelettique, à tendance plus ou moins acide, supporte bien le calcaire, sur les falaises, sur les éboulis et sur les karst, lieux secs, un apport d'eau en hiver et en début de printemps et une certaine sécheresse en été lui est salutaire, pousse indifférement à mi-ombre( sous les pins d'alep), qu'en plein soleil, bien adapté à sa region et ce n'est pas un hazard, comme l'été y est presque toujours sec et que sans eau, pas de photosynthése possible, il faut bien garder son feuillage pour rattraper à la mauvaise saison le temps perdu à la bonne.
En bonsaï, substrat, pumice, un peu d'akadama, pouzzolane de st thibiéry, et un peu d'écorces de pin compostées, sa taille identique à l'olivier, comme son rempotage, mais perso parfois suivant les étés, je rempote début Septembre( mais cela n'engage que moi),
arrosage modéré sans excés, il aime en pot l'eau, situation mi-ombre pendant les journées de fortes chaleurs, le restant du temps supporte bien un certain degré d'insolation, on protége sa motte du gel, dans le Nord le placé en piece hors-gel, engrais organique,
, le chêne blanc, semis age 16 ans, un lien affectif nous lie, il fait parti des derniers semis d'un homme du bonsaï, en milieu naturel, on le trouve dans les endroits les plus humides, bord de ruisseau ou riviere, combes fraiches et humides, au pied de falaises même en situation chaude ayant un sous-sol constitué de marne ou d'argile, mais ce que nous avons de la peine à expliquer, est de le rencontrer en concurence direct avec le chêne vert, n'importe quel sol du plus calcaire au moins acide., une particularité que j'ai remarqué, l'été pour lutter contre la sécheresse il perd juste ce qu'il faut de feuillage, pour nous refaire une pousse en Septembre lorsque les températures tombe un peu. Le chêne posséde un feuillage marcescent
En bonsai, substrat pumice et un peu d'écorce de pin compostée, arrosage fréquent mais sans excés, engrais organique, supporte un certain degré de soleil( on peut le laisser en plein soleil, mais il faudra veiller à lui fournir de l'eau), se conduit par la taille et l'ébourgeonnement qui se révéle essentiel sur cette espéce, l'ébourgeonnement consiste à supprimer les gros bourgeons d'apeix et des extémités des charpentieres, cela permet le réveil de tous les petite bourgeons, rempotage au printemps en mettant sur le dessus de la sphaigne, cela aide bien à l'émergence de radicelles, cette année sur une idée d'un bonsaika Italien j'en ai rempoté un à feuilles encore vertes et presque jaunes, on verra. Même en pot il rentre un peu en dormance pour lutter contre l'air sec et brûlant et souvent me refait une pousse courant Septembre

, chêne liége, yamadori, origine Pyrénées orientales, en milieu sauvage, nous le rencontrons sur des coteaux situé entre 400m jusqu'à 700m, il pousse en sol acide et caillouteux, déteste le calcaire, bien adapté à la sécheresse, au froid ey aux incendies, arbre de lumiere, aime un temps pluvieux en hiver et en début de printemps et des étés ensoleillés et secs.
En bonsai, trés puissant dans sa pousse, rebourgeonne bien sur vieux bois( malgré son épaisseur d'écorce), un costaud, du soleil, du soleil, de l'eau, de l'eau, et je me suis apercu qu'il aime vraiment l'eau, engrais organique, un substrat ayant une bonne rétention, pumice, akadama, un peu de pouzzolane et d'écorces de pin compostée, se taille comme l'olivier et le chêne vert, son rempotage en fin d'hiver ( suivant les régions), son talon d'achille, sa motte racinaire, même içi je protége bien en enveloppant dans du voile d'hivernage et la nuit il la passe entre volet et fenêtre expo plein Sud, j'en ai perdu un par tramontane trés froide en Décembre 2007 et à -7, cela a été rapide, en régions froides comme le chêne vert en piece hors gel.
Voila un peu long, mais j'ai voulu vous faire part une fois de plus, sans prendre la grosse tête, de mes maigres observations, qui j'espére vous aiderons, et puis en ajoutant une phrase d'un très bon bonsaika" Si on ne c'est cultivé proprement un arbre, comment voulez-vous le former ensuite". Adessas.


Dernière édition par suda le 11/12/2008 19:02:20; édité 1 fois
Publicité



 


MessagePosté le: 11/12/2008 15:03:58    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
gregory
Super Membre
Super Membre

Hors ligne

 Inscrit le: 28 Nov 2007
Messages: 1 936
Genre: Homme
Age: 23
Localisation: Longuyon Meurthe et Moselle 54
Année de culture bonsaï:
USDA: 7a

MessagePosté le: 11/12/2008 18:34:43    Sujet du message: chêne vert, blanc et liége Répondre en citant

De beaux arbre suda, le premier va subir une marcotte? Peux tu nous en dire plus?
________________
Greg





Comment mettre une photo? Rien de plus simple...suivez ce lien!

Les tutos, c'est par ici!
suda
Invité

Hors ligne

 


MessagePosté le: 11/12/2008 19:27:25    Sujet du message: chêne vert, blanc et liége Répondre en citant

greg bonsoir, je pense que tu parles du chêne blanc et de ce départ de racine, qui géne un peu, elle a été pincée avec un fil en cuivre et sera supprimée lors de son prochain rempotage, mais cet arbre n'a pas eu de chance, il est tombé par forte Tramontane, et a perdu une très belle branche, une autre émerge, soyons patient.
Pour le premier( chêne vert de Faugéres), il posséde un nebari d'enfer, je posséde un yamadori de cette espéce, origine le bois de Jannot à faugéres, et je me permettrai de mettre le jeune yamadori( chêne blanc, origine bord du Libron), que j'ai rempoté en suivant les indications d'un bonsaika Italien.
Un autre sujet, la truffe, lorsque je pars en maraude, il m'arrive de trouvé quelques petites truffes sauvages, nous les trouvons surtout dans les bosquets de chênes verts, mais cela devient de plus en plus rare, j'ai gardé certaine façon de les trouver enseignée par Grand-père, qui lui possédais des truffieres cultivées( chênes blancs, verts, et même avec le tilleul, il suffit d'ensemencer, la truffe du Tricastin).Adessas
fab77
V.I.P
V.I.P

Hors ligne

 Inscrit le: 19 Juil 2008
Messages: 4 995
Genre: Homme
Age: 38
Localisation: 77 proche melun
Année de culture bonsaï:
USDA: 8a

MessagePosté le: 11/12/2008 19:40:41    Sujet du message: chêne vert, blanc et liége Répondre en citant

nickel comme d'hab, bravo

Tu me donne encore plus envie avec ton chene liege,car comme je te l'ai deja dit c'est un arbre que j'apprécie vraiment beaucoup.

@ plus fab,
________________
Apprenons, comprenons et partageons

pour les photos c'est ici, http://espace-bonsai.xooit.info/t132-Image-et-photo.htm
gregory
Super Membre
Super Membre

Hors ligne

 Inscrit le: 28 Nov 2007
Messages: 1 936
Genre: Homme
Age: 23
Localisation: Longuyon Meurthe et Moselle 54
Année de culture bonsaï:
USDA: 7a

MessagePosté le: 11/12/2008 19:42:54    Sujet du message: chêne vert, blanc et liége Répondre en citant

Je parle du chêne vert, il y a un fil de cuivre à sa base.
________________
Greg





Comment mettre une photo? Rien de plus simple...suivez ce lien!

Les tutos, c'est par ici!
fab77
V.I.P
V.I.P

Hors ligne

 Inscrit le: 19 Juil 2008
Messages: 4 995
Genre: Homme
Age: 38
Localisation: 77 proche melun
Année de culture bonsaï:
USDA: 8a

MessagePosté le: 11/12/2008 19:47:51    Sujet du message: chêne vert, blanc et liége Répondre en citant

Je pense que c'est sa fixation au pot,car on peut voir qu'il n'est pas serré et entré dans l'écorce, Wink

fab,
________________
Apprenons, comprenons et partageons

pour les photos c'est ici, http://espace-bonsai.xooit.info/t132-Image-et-photo.htm
suda
Invité

Hors ligne

 


MessagePosté le: 11/12/2008 20:03:03    Sujet du message: chêne vert, blanc et liége Répondre en citant

c'est cela Fabrice, c'est sa fixation, j'ai oublié un autre chêne le kermes, un spécial, un coriace et lui est le roi de nos guarrigues séches, trés séches, un yamadori est en cours de reprise et je travaille un jeune issue de semis, sa pousse est lente, très lente, il est habité de façon continuel, par une cochenille, que l'on ramasse pour obtenir un rouge magnifique et cela ne le tue pas, repousse en rejets de souche aprés chaque incendie, increvable.Adessas.

Dernière édition par suda le 11/12/2008 20:19:45; édité 2 fois
mamy
V.I.P
V.I.P

Hors ligne

 Inscrit le: 04 Déc 2006
Messages: 8 538
Genre: Femme
Age: 0
Localisation: Puy de Dôme 800m d'Alt.

MessagePosté le: 11/12/2008 20:06:19    Sujet du message: chêne vert, blanc et liége Répondre en citant

Bonsoir J, suda

C'est toujours avec plaisir que je lis tes articles , le chêne est un arbre que j'aime beaucoup , malheureusement ici ce qu'on trouve ne sont pas exploitables , j'en ai chez moi , soit ils sont énormes plus de 100ans , ou alors des rejets
________________
Un arbre = une vie


Comment mettre une photo sur le forum
suda
Invité

Hors ligne

 


MessagePosté le: 11/12/2008 20:18:41    Sujet du message: chêne vert, blanc et liége Répondre en citant

G, mamy, bonsoir, je crois avoir vu des chênes robur en pré-bonsai special atelier, hauteur:80cm chez bonsai san, le prix très abordable, et je te remercie, je te dis à bientôt à Carcassonne( la pucelle du Languedoc, ville fortifiée par Les Trancavels seigneur de Béziers et un haut lieu de la resistance cathare), au sujet du chêne le grand spécialiste, là, rendons à César ce qui est a César: Jean-luc Salles.Adessas.
mamy
V.I.P
V.I.P

Hors ligne

 Inscrit le: 04 Déc 2006
Messages: 8 538
Genre: Femme
Age: 0
Localisation: Puy de Dôme 800m d'Alt.

MessagePosté le: 11/12/2008 23:41:49    Sujet du message: chêne vert, blanc et liége Répondre en citant

Merci pour ces renseignement . Et à bientôt à Carcassonne J'aurai une surprise pour toi
________________
Un arbre = une vie


Comment mettre une photo sur le forum
Tonio
V.I.P
V.I.P

Hors ligne

 Inscrit le: 11 Fév 2011
Messages: 2 025
Genre: Homme
Age: 35
Localisation: Somme
Année de culture bonsaï:
USDA: 8a

MessagePosté le: 29/09/2012 09:09:11    Sujet du message: chêne vert, blanc et liége Répondre en citant

Bonjour à tous
Je remonte ce post pour pouvoir retrouver ce sujet facilement plus tard et parce que babass cheche des infos sur la question.
Joël, est-ce ce sujet auquel tu faisais allusion dans ta réponse à babass?
Mon amie Isa m'a donné une bouture de chêne (pédonculé? enfin je crois) et je la mettrai en pleine terre quand il sera temps de le faire.
On en reparlera alors, en images en plus!
________________
Comment...Prendre une photo de son arbre - la redimensionner - la mettre sur un forum.
La charte du forum
suda
Invité

Hors ligne

 


MessagePosté le: 29/09/2012 11:45:02    Sujet du message: chêne vert, blanc et liége Répondre en citant

Tonio, bonjour, 
   Ce n'est pas cela, si je me souviens c'était un participant qui demandait comment former un chêne à partir d'un gland.
  Je vais vous faire partager, ce que j'ai retenu de ces deux grands ( André Montagne et Jean-Luc Salles).
  Le pubescens et le vert  ont reçu la même approche de formation( né tous deux de semis),avec toujours ce lien affectif envers le chêne blanc qui me rattache par la pensée à André.
   Comme je lui est conseillé, une taille drastique du haut comme du bas( en laissant le plus de chevelu possible). Ensuite il faut laisser une saison complète de pousse, pour recommencer la même opération en fin d'hiver ou en début de printemps. Il faut veiller à raccourcir les branches d'apex fin mai et courant juin, cela permettra aux premières charpentières qui poussent de profiter.
  Toutes ces approches permettent de façonner un tronc avec un certain esthétisme. Surtout pas en pleine terre, sinon tu te retrouves avec des racines....., en caisse peu haute ou une auge plate de maçon, tu as un meilleur contrôle de culture( Gilles m'avait suggérer de lui fabriquer des pots d'affinage de 24x20x4cm, l'expérience de révèle très positive).
   Pour favoriser la réduction des feuilles, l'ébourgeonnement des plus forts ( en pointe de branche) en fin d'hiver, cette année j'ai tenté en début d'automne. Cela produit une très bonne ramification en arrière ( le pubescens qui dès le départ était destiné à l'élaboration d'un shohin est conduit comme cela, j'observe une belle réduction des feuilles situées sur le bas, en apex j'ai encore un peu de travail). 
Le vert je le conduit différemment, je laisse pousser, puis je taille lorsque la jeune pousse commence sa lignification courant juillet( une forme de tambaho), pas mal de bourgeons latents apparaissent , cela le fatigue bien moins qu'une défoliation, cette approche est réalisable aussi sur le chêne à feuilles caduques( feuillage marcescent).
   J'ai supprimé l'écorces de pin compostées dans le mélange, mais, j'incorpore de la poudre de mycorhize spécial chêne et du charbon de bambou. 
  Quand au chêne liège il a fait parti des arbres empruntés, j’espère qu'il est entre de bonnes mains, tu vas me trouver fataliste, mais que pouvons nous face à cela, même nos gendarmes s'en foutent, réponse faite" mettez une puce à vos arbres", je veux bien.   
   Comme toujours cela est mon approche de culture, s'en inspirer est bien,  mais à partir de ces écrits  développer sa propre approche de culture est encore mieux. Adessas. 
   


Dernière édition par suda le 29/09/2012 18:15:00; édité 1 fois
isa59
Invité

Hors ligne

 


MessagePosté le: 29/09/2012 17:49:54    Sujet du message: chêne vert, blanc et liége Répondre en citant

@ Tonio : c'est un quercus petraea (chêne rouvre ou sessile)
vinc'
V.I.P
V.I.P

Hors ligne

 Inscrit le: 23 Avr 2010
Messages: 2 902
Genre: Homme
Age: 17
Localisation: 81, proche d'Albi
Année de culture bonsaï:
USDA: 8b

MessagePosté le: 29/09/2012 19:02:50    Sujet du message: chêne vert, blanc et liége Répondre en citant

quel est l'avantage du charbon de bambou ? 
________________
Vincent.

le paradoxe du bonsai: si vous voulez miniaturiser un arbre il faut qu'il pousse beaucoup

la p'tite collection à vincent

bonsai club de l'albigeois
Tonio
V.I.P
V.I.P

Hors ligne

 Inscrit le: 11 Fév 2011
Messages: 2 025
Genre: Homme
Age: 35
Localisation: Somme
Année de culture bonsaï:
USDA: 8a

MessagePosté le: 30/09/2012 15:51:18    Sujet du message: chêne vert, blanc et liége Répondre en citant

Bonjour,

Merci Joël pour ces informations, toujours aussi détaillées et intéressantes.
Je suis désolé pour cet "emprunt" - comme tu l'appelles avec philosophie.

Isa, merci pour la précision. Si tu en sais plus sur la culture...

À bientôt les amis!
________________
Comment...Prendre une photo de son arbre - la redimensionner - la mettre sur un forum.
La charte du forum
Contenu Sponsorisé



 


MessagePosté le: 16/11/2018 03:22:54    Sujet du message: chêne vert, blanc et liége

Montrer les messages depuis:   

Poster un nouveau sujet Répondre au sujet

 • Vous êtes ici »  Espace Bonsaï Index du Forum » Forum Culture & Formation » Culture & Entretien » Les feuillus Page 1 sur 1

Panneau de control modérateur



Sauter vers: